Fils

De et par la compagnie L’autre en scène

« L’oubli est le chemin de ceux qui font route vers l’enfer. » Leonora Carrington.

C’est une histoire de langue perdue.
C’est une histoire de cancer et de mort.
C’est une histoire de terre.

C’est ces familles étrangères devenues françaises.
C’est la construction identitaire.

C’est trois frères qui ont tout fait pour sortir de leur condition sociale.
Mais il parait que l’on n’échappe pas à son destin. Il leur faudra un événement tragique pour qu’ils prennent conscience de qui ils sont.

Le monde tragique est un monde simple. Il leur faudra questionner les silences.
Les non-dits de ces pères muets.

Et si les mots ne suffisent plus, il reste le corps, lui, qui a encore beaucoup de chose à dire.

 

« J’ai appris l’arabe pour me rapprocher de celui que j’ai toujours cherché.
J’ai appris l’arabe parce que c’est ma langue. Parce que nous sommes indéfini. Ni Algérien ni tout à fait Français. Je m’appelle Djibril Massi. Il s’appelle Mourad Massi. Il s’appelle Azem Massi. Nous allons vous raconter notre histoire. » Djibril, Fils

 

AGE tout public
DURÉE 1h20
ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE Lou-Adriana Bouziouane
SCÉNOGRAPHIE Karim Bouziouane
AVEC Karim Bouziouane, Driss Mehdi, Eliam Mohammad, Rachid-Amir Moudir

 

 

Spectacles carte blanche à la jeune création
    horaires
  • 20 mai > 21 mai 2019
  • Lundi : 20H00 - 21H15
  • Mardi : 20H00 - 21H15